ESSAI CFMOTO CFORCE 600

18 novembre 2020 0 Par Quadiste.net

Je ne croyais pas qu’un quad Chinois pouvait être aussi beau! Le manufacturier asiatique CFMOTO commence vraiment à comprendre le marché du quad en Amérique.  Sébastien et Marc-André essaient pour vous le dernier-né de la lignée Cforce.  Le CFORCE 600 fera certainement tourner des têtes avec son look ultra moderne mais pas criard.

Mes impressions:

Moteur:

Je vous l’avoue, j’étais un peu déçu lors de mes premiers tours de roues dans le stationnement menants aux sentiers du club quad local, le moteur me semblait léthargique me rappelant mon premier quad un vénérable Honda Fourtrax 1986 qui lui était équipé d’une 350cc monocylindre.  Jusqu’à ce que j’arrive dans le premier droit du sentier ou j’ai appuyé à fond sur la manette des gaz.  Enfin la puissance attendue d’un 600cc était au rendez-vous.

Ce petit bloc de 580cc pour être exact a été configuré pour être rageur mais vu sa vocation internationale et son homologation route dans plusieurs pays, la cartographie moteur a été assouplie considérablement pour assurer des départs plus doux.  Une accélération franche nécessite qu’on enfonce le levier des gaz au 3/4 de sa course à l’arrêt.  Un peu déroutant au début de la première randonnée mais on s’y habitue rapidement.

La son du moteur (voir vidéo ci-haut) est particulièrement plaisant pour un CF.  Contrairement aux autres monocylindres de la marque, le 600 offre une sonorité étonnamment musclée à l’oreille mais sans être agaçante, ni bruyante,  une première pour ce manufacturier.  Le bruit d’induction est lui aussi plaisant et se fait remarquer dès 4000 rpm jusqu’à la vitesse maximale de 110 kmh.
Excellent de ce côté!

TRANSMISSION ET ENTRAÎNEMENT

Ici, nous sommes en territoire connu, une boîte de vitesse silencieuse et efficace.  Le passage des rapports à été amélioré mais c’est encore un peu trop mécanique si vous me permettez l’expression mais c’est mieux que sur ces prédécesseurs.

Du coté de la CVT cette fois ci, CFMOTO a trouvé le recette gagnante.  Combiné avec la cartographie de l’accélérateur un peu flasque, la cvt a entraînement direct est impeccable sur le 600. C’est d’une douceur digne d’une primaire à embrayage centrifuge humide.  Votre passager ne se fera pas brasser le casque comme un bobblehead.  Passé les 3500 tours c’est performant à souhait. Le premier CFMOTO avec dry clutch qui est super bien calibré d’usine.

Du côté des différentiels c’est vraiment silencieux!  En deux roues motrices il y a très peu de de sillement ou de vibrations.  En mode 4X4, c’est la même chose coté son mais on perçoit une légère vibration en accélération franche sur surface dure. Rien d’alarmant mais l’abscence de bruit la rend plus perceptible.

Ce modèle est aussi équipé de la fonction 4X4 lock.  Du vrai 4X4 avec le différentiel avant verrouillé électriquement.  Très pratique lorsque le terrain devient plus difficile pour offrir un maximum de traction.

SUSPENSION / DIRECTION

De ce côté, on s’aperçoit la vocation un peu plus budget de la bête avec un débattement d’à peine 8 pouces et des amortisseur très basiques non ajustable avec précharge des ressorts ajustable a 5 positions.  La suspension joue plus du coté ferme mais la calibration amortisseurs / ressort est correcte.  La tenue de route est quand même assez précise comparée aux modèles offerts sur le marché dans cette catégorie.  Avec un passager sur le bi-place le niveau de confort offert par celle-ci est tout à fait acceptable dans ce créneau.

ENFINNN!  CFMOTO a finalement compris comment calibrer une direction assistée correctement.  Chez CF c’est souvent sous assisté ou sur assisté avec un flou dans l’arbre de direction.  Ici c’est pile-poil comme je l’aime et aucun “loose” dans la direction en ligne droite.  Quel plaisir!  Encore mieux, le cercle de braquage est réduit de plus d’un mètre rendant les manoeuvres serrées beaucoup plus faciles.

PNEUS / FREINS

Beaucoup de points positifs jusqu’à maintenant sur le 600.  Le seul point vraiment négatif sont les pneus à carcasse croisée générique.  Un beau gros 0 dans la neige.  La conduite sur asphalte, gravier ou terre battue à haute vitesse est complètement gâchée par ce pneu qui se déforme en hauteur beaucoup trop vite rendant la conduite au dessus de 80 kmh imprécise et induit du louvoiement.  A remplacer dès l’achat pour un radial de qualité de votre choix surtout pour les sentiers fédérés.

Pour les freins, c’est encore du positif.  Les maître-cylindres sont nouveaux et sont toujours reliés pour offrir un freinage plus précis.  L’effort au levier est considérablement réduit et la pédale de son côté, est un plus haute et plus linéaire dans l’application.  Les freins sont maintenant au niveau de la compétition.

ERGONOMIE

La position de conduite est neutre pour mon gabarit grand format.  Le guidon est à la bonne hauteur et les commandes sont facilement atteignables et plus facile à identifier que par le passé.  Mon unité d’essai a été piloté par quelque dizaines de personnes homme et femmes et tous ont fait mention de la facilité de pilotage et de son confort.

La selle semble un peu ferme au debut mais elle se moule rapidement sous votre popotin.  Après quelques minutes en selle vous comprendrez ce que j’avance ici.  Le confort global et la position de conduite naturelle ce ce modèle est un de ses points forts et mérite un essai sur ce point précis.

Esthétique / finition

La catégorie ou dans le passé CF perdait beaucoup de points avec mes évaluations.  Je n’ai jamais été fan des carrosseries du manufacturier et surtout des appliqués graphiques qui me semblaient issus directement des années 80.  L’association avec la maison de design de KTM porte encore fruit ici.  Il est beau le Cforce 600, TRÈS beau.

La calandre avant avec ses phares profilés et accents DEL qui éclairent bien la route au panneau arrière avec sont feu de position monobloc au DEL qui ressemble étrangement a celui d’un Dodge Durango ou Charger récent, c’est de toute beauté ET fonctionnel.  La peinture grise ou orange brulée offre plus de profondeur ce qui lui donne un effet de bonne qualité qui attire le regard.  Les porte bagages en matière plastique avec un enduit antidérapant viennent continuer cet impression de qualité.

En faits, ce quad est vraiment ce qu’il a sorti de mieux dans l’usine chinoise depuis des année de ce côté.  Bravo!

CONCLUSION:

Qui l’eut cru?  C’est un CF ça?  Eh ben oui!  Si on enlèverait les emblèmes CF et qu’on installeraient ceux d’une marque plus connue, vous n’y verriez que du feu je vous le jure.  Il est si bon que ça le petit 600 de CF.  Enfin un quad d’entrée de gamme disponible en version touring (2 places) qui se détaille de base sous la barre des 10 000$ Canadiens et qui n’a pas l’air d’une version déshabillée pour offrir un prix plus bas.  Le tableau de bord est un des aspect esthétique qui sont souvent négligés chez CF. Ce bel écran DEL de très haute qualité qui est configurable d’une multitude d’informations est super visible le jour. On peut ajuster l’intensité lumineuse de celui-ci afin de ne pas vous éblouir la nuit venue.

Mis à part la cartographie moteur un peu molasse et les pneus d’origine absolument horribles c’est un sans fautes pour le 600.  Son prix est alléchant, surtout si on le compare avec la competition dans ce créneau.  Une parfaite monture pour un débutant qui n’aura pas absolument besoin de la changer pour une grosse cylindrée après 1 an.  C’est super stable, rapide et silencieux. Bref, tout ce qu’on recherche en général sur un quad.

L’inclusion sans frais de miroirs, de clignotants, d’une garantie limitée d’un an et du groupe motopropulseur devraient au moins suffire a piquer votre curiosité et d’en faire l’essai.

A+

LA COMPÉTITION:

Arctic Cat Alterra 570 / 700
Yamaha Grizzly / Kodiak 700
Suzuki King quad 750 dps

Bi-places:

Arctic Cat TRV 700
Can-Am Outlander max 570
Polaris Sportsman touring 570

LES PLUS:

Assez puissant pour ne pas s’enmerder en sentiers
Finition quasi parfaite
Tableau de bord ultra moderne
Selle confortable
Direction assistée sans failles
Excellent freins
Silence du train de roulement
Calibration CVT pour le touring à deux.

LES MOINS:

Pneus horribles
Cartographie moteur un peu flasque a bas régime
Ressorts de suspension un peu trop ferme (monoplace)
Peu d’espace de rangement.

PRIX:  À partir de 8995$ (monoplace)
Manufacturier: CFMOTO CANADA