Roulez sans vous faire rouler!  Bien choisir votre concessionnaire à l’achat.

Roulez sans vous faire rouler! Bien choisir votre concessionnaire à l’achat.

2 février 2018 Non Par Quadiste.net

Le véhicule récréatif à moteur de vos rêves est la, devant vous, dans la salle de montre et votre cœur palpite à l’idée d’en prendre les commandes pour la première fois, de le montrer a vos amis et d’en être fier! Le prix vous convient alors on signe!

Attention! c’est le temps de faire un pas en arrière et de reprendre ses esprits!

On va vous vendre du rêve, du fun, de l’agrément et c’est bien correct ainsi.  Après tout, le but d’acheter ce genre de véhicule c’est pour ça non? Mais..

Ce n’est pas une voiture que vous êtes en train d’acheter, mais bien un véhicule de passion et d’échappatoire de la vie de tous les jours.  C’est quelque chose que vous aller vous payer avec votre budget excédentaire de vos obligations financières de tous les jours.  Alors, gardez votre tête pour le reste de la transaction.

Souvent le consommateur / acheteur est dans un état euphorique et dans cet état il est extrêmement vulnérable. Le rêve de rouler libre comme l’air aux commandes de sa rutilante machine rends parfois un peu, comment dire, moins méfiant.

La grande majorité des concessions que je connait peu importe la marque sont corrects et soucieux de vous garder comme client longtemps, alors il vont faire de leur mieux pour faire un profit sans exagérer.  Mais ce n’est pas le moment pour vous de perdre la raison. Laissez l’enfant en vous attendre et redevenez adulte responsable en attendant le fun a suivre!

Il y a malheureusement des commerces pour qui faire grimper leur marge de profits dans la stratosphère est LA SEULE ET UNIQUE mission!  C’est là que l’importance d’être attentif devient impératif pour votre portefeuille.

Mon conseil:

Refusez catégoriquement qu’on vous impose de signer sur le champ. Si vous en avez envie et que vos devoirs sont faits allez-y! Sinon, servez vous de votre matière grise. C’est certain que le vendeur lui, est payé à commission, s’il ne vends pas, il ne mange pas, alors il va mettre de la pression c’est certain. C’est à vous de la gérer. Après tout, c’est votre argent, pas le sien.

Les phrases qui devraient allumer votre radar les plus fréquentes:

“J’ai quelqu’un d’autre qui viens le voir cet après midi”
“Il n’y en a plus de ce modèle nulle part”

Bien que cela puisse être vrai, les chances sont bonnes que ce soit une tactique pour vous mener à une signature.

Vous avez un modèle en tête?  C’est vraiment celui que vous voulez et vous avez fait vos recherches? Alors, ne laissez pas le vendeur vous faire changer d’idée en quelques minutes.  Un conseiller aux ventes (notez ce changement de terme) vous expliquera pourquoi il croit que vous devriez opter pour un autre modèle avec des arguments qui prennent en considération l’utilisation que vous désirez en faire et votre budget.

Bien souvent, la machine de vos rêves n’est peut être pas celle qui est adaptée à vos besoins.  C’est la qu’un conseiller aux ventes (pas Joe le vendeur) compétent vous épaulera en posant les bonnes questions pour vous aiguiller vers un achat intelligent et bien adapté pour vous. Surtout afin de ne pas vous retrouver avec une machine que vous aurez seulement envie de vous débarrasser peu de temps plus tard à grand frais.

Encore une fois: Écoutez et analysez, dans le doute, abstenez-vous de signer un contrat d’achat. Quittez et discutez en avec vos amis et contacts pour ensuite revenir avec la certitude d’avoir choisi le bon modèle pour vous.

On ne parle pas ici d’un achat de quelques centaines de dollars mais bien d’une transaction de plusieurs milliers de dollars voir dizaines de milliers dans certains cas!

Eh ho! C’est le temps de se servir de son cerveau!

Renseignez vous sur l’endroit ou vous désirez acheter

Les réseaux sociaux, forums de discussion, vos voisins et amis peuvent vous renseigner rapidement sur la crédibilité et la réputation de l’endroit ou vous compter effectuer un achat.  Un tollé de réponses négatives sur les réseaux sociaux et forums devraient vous faire éviter de signer un contrat avec une entreprise avec une réputation peu enviable.  Parfois, le look de l’endroit ne veut rien dire.

Parfois, cela vaut la peine de voyager dans une ville voisine pour réussir à trouver ce que l’on cherche au prix qu’on veut payer.  Mais rappelez vous que pour sauver 200$ cela ne vaut probablement pas la chandelle.  Votre concessionnaire local est toujours l’endroit que vous devriez visiter en premier à moins qu’il vous soit fortement déconseillé par de nombreuses personnes.

Ne pas négliger de se renseigner sur le service après ventes de la même occasion.  beaucoup de gens peuvent avoir eut une belle expérience aux ventes mais la relation se dégrade rapidement si le service après ventes n’est pas de calibre.  Encore une fois vaut mieux prévenir que guérir.

Lisez ET analysez ce que vous êtes sur le point de signer car après, il sera trop tard!

Ne vous laissez pas tenter par un paiement hebdomadaire qui semble bas! C’est la qu’en majorité vous venez de donner un chèque en blanc au vendeur et le directeur commercial et là les choses peuvent se gâter rapidement.

Le vendeur et le directeur commercial vous pressent a signer les contrats sans que vous puissiez les lire? Mettez les freins!  On vous promet une livraison le même jour mais, il faut vite signer les papier pour que le tout se fasse? Encore une fois: Mettez les freins!  C’est votre argent qui est en jeu pas le leur!  Quelques jours d’attente pour la livraison de votre nouveau véhicule ne vous feront aucun mal mis a part, votre impatience de l’essayer!

Le directeur commercial est la personne que vous allez rencontrer suite à la signature du contrat d’achat avec votre conseiller aux ventes.  Il va vous offrir des taux d’intérêt, différents prêteurs, des assurances, des garanties etc. C’est son travail alors, prenez le temps d’écouter ce qu’il vous offre car il y a des produits qui devraient vous intéresser.

L’important ici c’est de poser des questions et surtout de ne pas être gêné de le faire!  Relaxez, prenez le contrôle de vos émotions et analysez ce qui vous est offert.  Ceci vous évitera de coûteuses erreurs sur le long terme. Ceci minimisera les chances de vous faire influencer et signer pour quelque chose qui n’est pas adapté a VOS besoins.

Voici les questions a poser:

Quel est le taux d’intérêt?

Des gens paient parfois des taux extrêmement élevé pour rien. Un taux ça ce négocie, ça ne s’impose pas. Payer des taux au dessus de 10% dans l’économie actuelle est exagéré quand votre dossier de crédit est bon.  Lorsque votre dossier l’est moins, comme bon nombre d’entre nous avec un taux d’endettement élevé vous devrez faire un choix.  Est ce que vous pouvez vous permettre cet achat?  Êtes vous réellement capable d’encaisser un taux de financement de de 16, 19.9 voire même jusqu’à 29.9% dans des cas extrêmes? C’est à vous de juger.

Quel est le terme, la durée du contrat de financement?

Un terme correct est de 5 ans, plus que ça, ça va vous coûter très cher et vous ne pourrez échanger la machine pour une neuve sans perdre votre chemise avant des années.  Pensez-y.

Garanties prolongées?

Combien elle coûtent? Qu’est ce qui est couvert? Qu’est ce qui ne l’est pas? A t’elle une limitation de paiement (montant maximal de couverture)?

Je recommande fortement l’achat d’une garantie prolongée du manufacturier. Avec la haute technologie offerte dans nos véhicules récréatifs de nos jours, une réparation peut parfois vous ruiner votre budget “fun” pour des mois voir une saison complète!

Évitez les garanties prolongées “jobber” qui ne sont pas offerte par le manufacturier du véhicule car en général elles paient mal, ne couvre pas aussi bien les réparations et vous vous retrouverez à payer une partie ou la totalité des réparations que vous croyez couvertes! Croyez moi a titre de gérant de service de concessions j’en ai vu des clients mécontents.

Assurances

Assurances prêt, assurance invalidité et “garantie” de remplacement.

Avez-vous déjà une assurance vie et invalidité adéquate?  Dans le doute, contactez votre assureur AVANT de signer pour une assurance supplémentaire.  Dans la majorité des cas ces produits d’assurance ne couvrent que l’obligation du prêt bancaire en cas de décès ou d’invalidité.  Parfois elle sont avantageuses, dans d’autres cas le prix versus la couverture n’en justifie pas l’achat.

Dans ce domaine le conseil que je vous offre c’est de bien lire et dans le doute contacter votre assureur ou courtier en assurances.  Seul ces gens ont la compétence légale pour vous conseiller judicieusement.

Si vous êtes près de l’âge de la retraite, lisez attentivement les conditions d’admissibilité de l’assurance en matière d’âge car dans bien des cas, l’assurance ne sera pas valide aux plus de 65 ans. Donc, vous aurez dépensé votre argent pour rien et devrez demander un remboursement qui parfois peut être complexe.

Assurance / Garantie de remplacement:

Un des produits que je recommande c’est la garantie de remplacement (ou assurance) vendue en concession.  Lorsqu’elle sont vendues a un prix raisonnable elle couvre la dépréciation de votre machine en cas de sinistre comme un vol complet, perte totale suite a une accident et paie le déductible de l’assurance principale dans ces cas spécifique.

Note: Il y a plusieurs compagnies qui offrent ces produits donc, lisez deux fois et signez une fois.

Mon conseil:

Contactez votre assureur et vérifiez l’étendue des couvertures et les prix.  Souvent le produit offert chez votre concessionnaire est plus avantageux car il couvre la dépréciation plus longtemps à moindre coût.

Encore une fois, renseignez vous auprès des autorités compétentes en la matière, c’est votre argent!

Suis-je obligé de rencontrer le directeur commercial et d’acheter les produits proposés

Oui, vous devez le rencontrer.  C’est la seule personne qui a reçu une formation obligatoire en financement et assurances chez votre concessionnaire.  Cette personne est soumises aux loi en vigueur pour la réception de vos informations personnelles et lorsque qu’ils sont compétents peuvent vous faire économiser gros sur un financement bancaire.  C’est leur boulot après tout!

“Le directeur commercial m’a obligé de prendre une assurance pour que mon prêt bancaire soit accepté”

Vous n’êtes pas tenu d’acheter ou de souscrire a quoi que ce soit pour qu’un prêt bancaire soit accepté.  L’institution financière se base UNIQUEMENT  sur vos revenus, votre taux d’endettement et votre historique de crédit, point final!

Si cela me serait imposé, j’irais acheter ailleurs sur-le-champ.

Contactez l’office de la protection du consommateur et dans le cas d’une assurances, le Bureau d’Assurance du Canada pour connaitre vos droits.

ET finalement:

Le plus important: Combien est le coût total de l’emprunt?

C’est la dernière question que vous devez poser AVANT d’apposer votre signature et finaliser la transaction!

C’est ici que vous ferez parfois le saut en constatant le montant total que vous allez débourser pour cette rutilante machine qui vous fait envie. Parfois, les endroits sans scrupules vont tellement ajouter de frais de tous genre pour faire un profit monstre que vous devrez à la banque plus de deux fois le prix de vente initial de votre achat.

Le meilleur conseil que je puisse vous offrir c’est de bien choisir votre concessionnaire!

Alors votre petit paiement hebdomadaire a t’il encore l’air d’une aubaine maintenant?

Comptez avant de rouler!

TEST 1-2-3