Le tourisme en Quad Au Québec Une activitée à découvrir!

Le tourisme en Quad Au Québec Une activitée à découvrir!

23 juin 2018 Non Par Quadiste.net

Texte Marc-André Quessy | Éditeur de Quadiste.net
redaction@quadiste.net | www.quadiste.net
Photos Carole Jolin | QuébecQuad, Fédération québécoise des clubs quads
Cet article a paru dans le magazine Sports motorisés Édition tourisme juin 2018

Le quad au Québec, c’est toute une industrie récréotouristique en plein développement. Tout comme la motoneige en hiver, qui génère des retombées économiques de plusieurs millions de dollars annuellement, la pratique du quad de façon touristique prend de l’ampleur à un rythme accéléré. l’avantage quad? quatre saisons pour découvrir le Québec. Le contact avec la nature «verte» est un avantage de taille, à mon humble avis. Le quad a aussi l’avantage d’être le sport récréatif motorisé le moins dispendieux à pratiquer. Les machines consomment beaucoup moins de carburant que la motoneige, durent des années et conservent leur valeur plus longtemps. L’accès aux commerces est d’autant plus facilité par la possibilité de circuler sur une partie du réseau routier offrant beaucoup plus de choix de restaurants, hôtels et lieux de villégiature à visiter (là où les municipalités le permettent).

La Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ), qui regroupe plus de 110 clubs aux quatre coins de la province, travaille sans relâche depuis des années. Elle nous offre de plus en plus de sentiers quatre saisons, et ce, dans toutes les régions du Québec. C’est tant mieux pour les quadistes fédérés et ceux qui viendront visiter le Québec! Avec 25 000 km de sentiers balisés et entretenus par plus de 3000 bénévoles (oui, vous avez bien lu «bé-né-vo-les»), les possibilités de voyages en quad ne manquent pas.

Actuellement, la FQCQ nous offre la «route quad», un ensemble de 28 circuits comportant actuellement plus de 4350 km de sentiers dans maintenant six régions au Québec, soit le Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, le Centre-du-Québec, Lanaudière, les Laurentides et le Saguenay.

Toutes les informations se retrouvent sur le site web route- quad.ca mis en place par la FQCQ. C’est déjà excellent, mais il y a plus! Les régions dont nous parlerons plus loin dans cet article figurent parmi mes coups de cœur de quadiste. Elles représentent ce que je considère comme les plus beaux sentiers ou circuits à découvrir au Québec.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Au moment d’écrire ces lignes, la FQCQ annonçait une expansion majeure des sentiers touristiques fédérés au Saguenay avec la réalisation de la passerelle du 49e parallèle. Celle-ci offre un accès à 234 km de sentiers fédérés supplémentaires reliant d’est en ouest les monts Valin vers Chibougamau et, au nord-sud, Jamésie et les monts Otish. Ce projet a bénéficié d’une aide financière du gouvernement du Québec s’élevant à 1,4 million de dollars. Le tour du lac Saint-Jean n’est toujours pas encore 100 % possible pour le moment, mais 95 % du lac est maintenant ouvert par des sentiers fédérés. Le paysage de cette région est d’une beauté époustouflante et vaut le détour.

La Gaspésie

La Gaspésie est un petit joyau à découvrir en quad. Il est possible de faire le tour de la région en quad depuis nombre d’années. C’est l’un des endroits de prédilection pour les quadistes qui ont soif de découvrir une multitude de terrains. Cette région est l’une des mieux structurées à cet effet au Québec, à mon avis.

Par exemple, le «Grand Tour» est d’approximativement 1250 km à parcourir avec, comme départ, Mont-Joli en longeant le Saint-Laurent pour ensuite vous rendre à la ville fantôme de Murdochville, Gaspé et ensuite Percé pour y voir le fameux rocher. Une boucle à l’intérieur pour se retrouver à Chandler, puis à Pasbébiac et Causapscal, et finalement le re- tour à Mont-Joli. Tout un voyage d’une durée d’une semaine! Beaucoup de plus petites boucles sont possibles. Alors, jetez un coup d’œil à la carte interactive sur le site web de la FQCQ/Québec Quad (fqcq.qc.ca/carte-interactive).

Un endroit que je recommande pour faire ce genre d’expédition organisée est Aventure Gaspésie (www.villagegrande- nature.com). Ces gens sont spécialisés pour faire de votre tour de la Gaspésie une aventure sécuritaire et inoubliable. Toutes les infrastructures sont présentes : spas, restaurants, chasse et pêche (saumon). Des vacances complètes en quad? Pourquoi pas?

La Mauricie

Vous désirez voir du pays? La Mauricie, c’est idéal surtout si vous désirez partir à l’aventure près d’une des grandes villes du Québec : Trois-Rivières. À l’intersection des autoroutes 40 et 55 se situe un grand stationnement à l’aéroport de Trois-Rivières où vous pourrez partir vers le nord et rejoindre Shawinigan. Ensuite, plusieurs boucles vous seront accessibles pour de courtes randonnées d’un jour ou des vacances en quad en remontant le Saint-Maurice jusqu’à la municipalité de La Tuque, le paradis du quad en Mauricie.

Des centaines de kilomètres de sentiers et le choix de remonter la rivière jusqu’au Lac-Saint-Jean ou connecter avec Lanaudière et les Laurentides en vous dirigeant vers Saint-Michel-des-Saints.

Les Laurentides

Les Laurentides, c’est mon coin de pays! Les Basses- Laurentides en hiver, c’est la porte d’entrée du réseau fédéré provincial où l’on peut rejoindre presque tout le réseau de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Si vous désirez vraiment voir du pays, les Hautes-Laurentides, quant à elles, offrent de larges sentiers bien entretenus et une multitude de possibilités. Un endroit en particulier à visiter, c’est le sentier Summun. Ce circuit de plus de 400 km relie cinq des plus belles pourvoiries de la région qui offrent des forfaits pour les quadistes et de la nourriture digne des grands restaurants du Guide Michelin. (www.sentiersummum.com)

Pour les «rouleux», les Hautes-Laurentides offrent encore des milliers de kilomètres de larges sentiers fédérés quatre saisons. Ceux-ci sont bien entretenus par les bénévoles des différents clubs quads. À partir de là, les quadistes pourront rejoindre la belle région de l’Outaouais ou de la Mauricie.

l’Outaouais

Cette région est en plein développement! Le sentier permanent TQ50 reliant la rive nord, de Montréal à Gatineau, est presque au début des travaux d’aménagement et donnera un accès direct aux quadistes «urbains» à tout l’ouest du Québec en quad, soit une véritable colonne vertébrale de sentiers permanents. Des milliers de kilomètres de sentiers quatre saisons sont déjà accessibles et le seront encore plus facilement d’ici peu. Du quad un peu plus luxueux et avec tous les services. De Papineauville, les quadistes peuvent faire des boucles de 150 km et plus selon leur désir pour se rendre dans les Hautes-Laurentides via Mont-Laurier et l’Abitibi ou faire le grand saut vers La Tuque pour les plus téméraires d’aventures extrêmes.

Sérieusement? Qu’est-ce qu’il n’y a pas à aimer?